Soigner la spasmophilie grâce la médecine douce

Actuellement, la spasmophile touche des milliers de personnes dans le monde entier. Parmi ces victimes, ce sont les femmes qui souffrent plus que les hommes. En effet, la spasmophile, appelée également crise de tétanie est une sorte de pathologie qui peut être invalidante et spectaculaire pour la victime. Pour soigner la spasmophile, il existe plusieurs alternatives que les patients peuvent opter, telles que le traitement naturel, le traitement par la médecine douce et les autres médicaments prescrits par les médecins.

Quels sont les symptômes d’une spasmophilie

La spasmophilie est une pathologie qui attaque la santé émotionnelle d’un patient. D’une manière générale, ce sont les femmes âgées de moins de trente ans qui sont les plus touchées par ce type de pathologie. En effet, la spasmophilie ou la crise de tétanie se manifeste notamment par une crise subite, qui regroupe un ensemble de symptômes et des troubles anxieux. De ce fait, les symptômes que présentent la spasmophilie sont nombreux, à savoir les muscles du visage et les paupières qui tressaillent, des tensions dans la gorge, des troubles digestifs, des palpitations, des vertiges, des contractions et des fourmillements des bras et des mains, des sensations d’étouffement, une hyperventilation, une sensation de fatigue intense, des attaques de panique, des palpitations, des tremblements, des stress, de surmenage, de contrariété, une sensation de vertige, une phobie, une anxiété aiguë, une anxiété généralisée, un trouble de panique, un trouble obsessionnel compulsif, des migraines, des crampes musculaires, des maux de dos, une insomnie, des palpitations, des angoisses, des douleurs abdominales et des troubles digestifs. Certes, ces différents symptômes avec leurs origines permettent de déduire la variété de la spasmophilie. Ainsi, ces signaux d’alarmes ne doivent pas être pris à la légère. Il est fortement recommandé de consulter un médecin lorsque ces symptômes apparaissent. Pour trouver plus d’informations, vous pouvez visiter ressources-psycho.com.

Prévenir la spasmophilie est-il possible ?

Les principales causes de la spasmophilie ou la crise de tétanie sont le stress et l’angoisse. En effet, la crise de spasmophilie peut être survenue à la suite d’un stress chronique ou d’un traumatisme émotionnel. Il existe également des causes possibles qui peuvent provoquer la crise de tétanie comme la carence en magnésium, un déséquilibre entre le calcium, le potassium et le magnésium, ou bien une origine héréditaire. De ce fait, il existe des moyens afin de prévenir et de diminuer le niveau de la crise. Tout d’abord, le patient peut apprendre quelques techniques de relaxation auprès d’un psychologue, d’un sophrologue ou bien cous pouvez essayer la pratique d’une méditation de pleine conscience ou une autre forme de méditation. Ensuite, il peut exercer une activité régulière comme le taïchi chuan afin de se relaxer. Puis, le patient doit avoir un bon sommeil et réduire la consommation de caféine tel que les boissons énergisantes, le thé, le café, le chocolat, … Enfin, en cas de nécessité, le patient peut avoir une consultation avec un psychothérapeute et un psychiatre afin de mettre en œuvre un traitement pour lutter contre l’anxiété.

Soigner la spasmophilie par un traitement naturel

L’utilisation d’un traitement naturel a connu beaucoup de succès pour plusieurs maladies. Pour soigner la spasmophilie, il existe des traitements naturels efficaces qui permettent d’aider les patients. Tout d’abord, la phytothérapie et l’aromathérapie peuvent calmer la crise de spasmophilie, car l’utilisation des huiles essentielles a prouvé son efficacité en terme d’anti-stress. Ensuite, l’homéopathie est une solution naturelle utile contre ce type de pathologie. Avoir une bonne alimentation et opter pour une mode de vie saine permettent de réduire la crise de spasmophilie. Puis, les activités comme le yoga, la tai-chi, la méditation sont des remèdes contre la spasmophilie. La psychothérapie, la sophrologie et l’hypnothérapie sont fortement conseillés pour les patients. Les thérapies manuelles comme l’ostéopathie et l’acupuncture sont également des remèdes efficaces contre cette pathologie. Enfin, l’ostéopathie est un traitement naturel afin de limiter la spasmophilie.

Soulager la crise de spasmophilie grâce à la médecine douce

Généralement, les causes et les symptômes de la spasmophilie sont multiples. En effet, chaque émotion peut provoquer la crise de tétanie. Pour les spasmophiles, la boule dans la gorge, les fourmillements au bout des doigts et les tremblements, les bouffées de chaleur, les palpitations, l’accélération de la respiration sont les symptômes les plus connus pour l’annonce d’une nouvelle crise. Cependant, le patient peut soigner la crise avec une médecine alternative. Les médecines alternatives, appelées également médecines traditionnelles ou médecines douces sont des traitements qui n’utilisent aucune molécule chimique, ni de médicaments dans le but de soigner une maladie. De ce fait, la spasmophilie peut être enrayée à partir d’une utilisation d’une médecine alternative. Il s’agit donc d’une homéopathie, de l’utilisation des huiles essentielles afin de lutter contre le spasme, de la respiration profonde pour soulager l’anxiété, ainsi que d’opter pour une alimentation saine avec les oligo-éléments dans le but de prévenir la crise.

Guide pour se soigner par des procédés alternatifs à la médecine classique
Quand faut-il aller voir un chiropracteur ?